Cette rencontre organisée par AGIR RELIANCE en lien avec le Musée Portuaire de Dunkerque s'est tenue dans le cadre privilégié du Phare du Risban et était une première dans la ville

Thème de la soirée :  La liberté

Retour sur le débat

Daniel Ramirez a introduit le débat en saluant le fait qu’il ait pour cadre ce lieu remarquable et pétri d’histoire.

 Plusieurs angles autour de thème de la liberté ont été abordés et débattus :

I –Le conditionnement 

  • Nous ne sommes pas libres, à cause de diverses obligations dans notre vie :

-          La famille dans laquelle nous naissons, les  études, le travail, puis le rôle de parents à assumer, etc…

Néanmoins, ces contraintes ne sont pas des prisons, sur les vraies prisons voir l’ouvrage « Surveiller et punir » de Michel Foucault, sur l’institution pénitentiaire.

  • Nous sommes libres quand nous pouvons nous exprimer sans crainte, alors que cela est « cadré » par : La morale, l’Eglise, les interdits, la «bien-pensance», le politiquement correct…  

Il semble que personne ne changerait une vie de contraintes et de combats, pour rester dans une « prison dorée » ou tous ses besoins et tous ses désirs seraient assurés de satisfaction immédiate et sans effort, sans contraintes.

 

 Qu'est-ce que l'identité ?

     La question de l’identité est au cœur des préoccupations de notre époque. Individuelle ou collective, quête de soi ou recherche d’une identité culturelle sont érigés comme des totems d’un « paradis perdu »,  une origine vers laquelle on se tourne avec nostalgie et que l’on désire récupérer : Territoire, langue, coutumes anciennes, ethnie, religion...

Peut-on affirmer que l’individu ou un groupe humain fonde son existence sur une pérennité, sur un substrat culturel stable qui serait le même depuis l’origine des temps, sur une "essence" ?

 

Pour illustrer le propos sur ce thème, nous vous proposons le texte d'une 

conférence "Crise de l'autorité, crise de la transmission" par Myriam Renault d'Allones

______________________________________________________

Plusieurs thèmes ont été abordés durant les échanges :

1 - Distinction entre l’amour et l’amitié :

Les amis se choisissent pour la réciprocité de leurs échanges dans une relation forte et durable,

tout en ayant par ailleurs une vie « privée ».

Souvent dans ce que l’on appelle l’amour il y a un surinvestissement affectif et une dépendance irrationnelle de l’un envers l’autre ou vice et versa.

Il arrive parfois, entre 2 personnes, que le sentiment amoureux partagé  soit vécu simultanément  avec une sincère amitié réciproque.

 Il arrive aussi que l’amour accapare trop pour laisser de la place à des relations amicales.

 2-  Comment se forme le lien d’amitié