A partir de septembre 2019, Isabelle Le Scouarnec qui a animé avec passion l'atelier d'écriture passe le relais à Franck Dumont, fidèle participant qui animera l'atelier d'écriture. Merci et au revoir Isabelle et bonne chance à Franck qui apportera son dynamisme et sa grande motivation pour stimuler la créativité de ce groupe.

 

 

Texte écrit par Franck Dumont 

Et voilà le jour inattendu qui se lève Je me sens ton Adam, tu est ma Ève

C'est sous la forme d'apophtegme Que j'te dis que j'te kif, que j't'aime Tes frères, ton père, ces argousins M'empêch'rons pas d'te voir en voisin Et cette bande de cacochymes Pourrons toujours jouer la frime

Leur tchatche c'est des coquecigrues

Ils cocoriquent et claquètent comme un coq, six grues Jour après jour ils peuvent bien débagouler

Ça m'empêchera de toujours débouler Et s'ils persistent dans le ridicule

Je leur ferai bouffer de l'ergastule T'inquiètes-pas : ton père fesse-Mathieu

M'empêchera pas de prendre l'or de tes yeux Même s'il pense que j'écris comme un grimaud Il peut rien contre la force de mes mots

Et s'il s'oppose à notre passion Je lui ferais subir l'incucurbitation

Quand je te vois, mon cœur me pique Je suis en état ithyphallique

Et tes parents méphistophéliques N'empêcheront jamais notre amour magique Je pense toujours à toi, dans la nitescence Qui éclaire mes jours et ravit mes sens Bientôt, crois-moi, dans une patache

Je vais t'emmener, pile à l'heure ''H'' Très très loin de tous ces pousse-culs Qui veulent toujours pourrir ton vécu Aujourd'hui, je ne suis plus un purotin

Je suis riche de ton visage, si pur au teint

Lexique : 

lncucurbitation,  Transformation en citrouille                 I

Ithyphallique:  adjectif qui désigne celui qui a un phallus en érection. Ce terme s'applique surtout en ce qui concerne des représentations, le plus souvent de façon symbolique...

 Méphistophélique : Dans la langue de Plaute et d' Astérix, « mephisticus »signifie« haleine pestilentielle ». Dans la langue de Goethe, Méphistophélès est le septième Prince des Enfers. Coïncidence ? Je ne pense pas. Toujours est-il qu'aujourd'hui,une personne méphistophélique est habile, froidement ironique et méchante.

 Nitescence: Clarté, lueur

 Patache: Ancienne voiture hippomobile peu confortable.

 Vieux. Bateau des douaniers. Bâtiment faisant le transport des lettres et des passagers sur certains cours d'eau.

Pousse-cul : Agent subalterne qui aide à mener les gens en prison. Laxatif. Remède qui pousse à la selle.

Purotin: Nom masculin.  Populaire et vieux. Homme dans la purée, dans la misère ; fauché.

 ______________________________________________

 ELOGE DE L’ATELIER D’ECRITURE par J. P.

J’ignorais tout d’un atelier d’Ecriture. Je suis venue pour la première fois un jour gris de novembre, avec mon sac à dos dans lequel il y a : Rien, R I E N. ridicule pensez-vous ? Et bien non, détrompez-vous, ce rien était très lourd à porter. Ne fait rien, ne dit rien, ne voit rien, ne s’intéresse à rien, n’aime rien et le plus lourd de tous ces petits rien c’était celui-là : ne plus penser à Rien. J’ai posé timidement mon sac que personne ne voyait et je me suis installée à la place restante, autour d’une table d’où se dégageait une convivialité qui me séduit immédiatement. Les rares règles de fonctionnement me furent transmises aussitôt.

On se présente dans l’anonymat le plus total à d’autres anonymes et le maître mot de la règle est : Pas de jugement. Il faut juste se munir de papier et d’un crayon. Tout ceci me convenait parfaitement.

Je domine l’émotion qui s’installe en moi lors de la lecture de mon premier texte, mais la règle « ne pas juger » m’a aidée. Je mets à nu une partie de mon mental, c’est dur la première fois, je passe l’épreuve correctement (pour moi il s’agissait vraiment d’une épreuve). Une histoire de chaussures avec photos à l’appui. Merci ma Muse.

Je repars avec enthousiasme… Mes neurones habitués depuis quelque temps à juste faire le Tour de mon « Moi », se reconnectaient à grande vitesse et j’ai tout juste évité de peu un court-circuit. Mon sac à dos s’allégeait déjà de quelques riens !

J’APPRECIE :

-          J’apprécie cette connexion qui jamais ne se coupe si on le souhaite, puisque pour la maison un autre thème nous est proposé. Libre à chacun de le travailler.

 -          Libre, liberté, j’apprécie cette liberté, venir, ne pas venir, revenir, l’atelier se déroule par vagues différentes, c’est le charme de la diversité.

-          J’apprécie que nous n’ayons pas de place réservée.

-          J’apprécie l’humour décalé, la poésie et l’originalité de certains textes.

-          J’apprécie le silence qui s’installe devant la feuille et les grands éclats de rire qui naissent de certains mots.

-          J’apprécie la discrétion et l’engagement de notre manager qui envoie sur internet un devoir quand nous nous sommes absentés.

-          J’apprécie l’esprit de l’atelier toujours en mutation ; qui jamais ne ronronne.

-          J’apprécie la Récrée ; qui rafraîchit les idées. Au fait, brûle –t-on des calories quand le moteur fonctionne à plein régime ?

J’AIME :

-          Le développement de la concentration et de l’attention

-          L’écoute des autres : ici le dialogue est roi.

-          La détente du corps qui s’installe pendant que les neurones fonctionnent à toute vitesse.

-          Le petit stress qui m’envahit à l’écoute du nouveau thème proposé.

-          Le lâcher prise qui permet des phrases audacieuses.

-          La diversité des sujets qui élargissent mon champ de réflexion et me permet d’oublier quelques heures, les tiroirs qui ne se ferment plus.

-          Le partage et l’échange avec des intimes, juste pour parler d’autre chose…

-          Les congés scolaires, l’atelier ne connaît pas ! J’aime.

-          Le prêt de livres, la diversité des nouveaux auteurs.

-          Et surtout j’aime les retrouvailles dans ce lieu de vie qui va nous transporter vers d’autres horizons sans besoin de prendre la valise.

CE QUE J’AIME LE MOINS :

Les sièges un peu durs et le manque de miroirs au-dessus du lavabo du wc.

 J.P

 

 Vous aimez jouer avec les mots de la langue française ? Tout simplement, vous aimez écrire ?

 Pour vibrer, l'écriture peut devenir lecture et sujet d'échanges.

 Elle sera orientée par des propositions qui se renouvelleront à chaque séance.

Vous pourrez mettre en valeur votre univers, partir à la quête du trésor qui est en vous, et les mots jailliront sur la feuille. Un partage en toute convivialité et dans le respect de chaque plume.

Ateliers le samedi après midi de 13h30 à 17h ou le mardi matin de 9h 30 à 13h 

Salle Croix Richard (contactez-nous)

 "Nous constatons avec bonheur une variété de plumes, des personnages extraordinaires, des récits toujours originaux et variés. Dans une ambiance chaleureuse d'amitié confiante. J'attends avec impatience les prochains ateliers pour partager les aventures de ces personnages, réels ou imaginaires."

 ---------------------------------------

 "Nous vivons de beaux moments d'écriture, avec toute une richesse de plumes différentes. L’enthousiasme, le rire, les émotions ponctuent le partage, quand les mots prennent réellement vie par la lecture à haute voix.

 A bientôt, chers amis, pour poursuivre ensemble cette création …"

Aller dans la rubrique Atelier d'écriture