Conférence

Dimanche 20 janvier 2019 à 15 h 30

Au Château de la Forêt, entrée libre

A la découverte des exoplanètes

Par Charles Dherissard, astrophysicien

 

Si proche et pourtant si loin de nous, elles n'étaient que pures théories il y a encore 25 ans. Aujourd'hui, nous en connaissons plus de 3500. Découvrons ces planètes, les méthodes de détection, et les espoirs que fondent les scientifiques et l'humanité sur ces mondes si lointains ...

___________________________________________

Café-philo

Lundi 18 février 2019, à 19 h 45

Au Château de la Forêt, entrée libre

Du nouveau sur la liberté ?

Par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

La soirée débutera par une conférence, suivie d'un débat

 

La liberté, « un de ces mots qui chantent plus qu’ils ne parlent » d’après Valéry ; on pense avoir tout dit sur le sujet. Pourtant, elle semble toujours menacée et la réfuter semble facile : déterminismes, conditionnements, lois, contraintes, systèmes de surveillance et dispositifs de contrôle, semblent encadrer nos vies... Cependant que de nouvelles « libertés » sont actées chaque jour, et une apparente prolifération des choix brouille la question. Ainsi, penser la liberté est toujours un défi, et il n’y pas tâche plus importante pour la philosophie que de reprendre à nouveaux frais cette notion qui contient l’énigme essentielle de l’humanité.

________________________________________

Café-philo

Vendredi 8 mars 2019 à 19 h 45

Au Château de la Forêt, entrée libre

Qu'est-ce qu'être un homme ?

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

  A l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, la municipalité de Livry-Gargan et l’association AGIR…RELIANCE vous invitent à une soirée de réflexion et de débat, ouverte aux hommes et aux femmes de tous âges.

Penser le féminin implique de penser le masculin. Les débats sur le thème de la femme amènent à poser en parallèle la question incontournable : « Qu’est-ce qu’être un homme ? » et de là, à reconnaître qu'il existe aussi un mystère de la masculinité ...

Qu’est-ce que le masculin, qu’est-ce que la virilité, comment des valeurs dites masculines ont traversé l’histoire depuis l’antiquité jusqu’à nos jours ? Comment les systèmes idéologiques de construction du féminin et du masculin se mettent ils en œuvre selon les époques, le milieu, les univers sociaux, les cultures ?... Et d’ailleurs, les modèles traditionnels, stéréotypés de la masculinité ne constituent-ils pas finalement une forme d’oppression de l’homme par lui-même ?

Autant de questions et bien d’autres que nous aborderons dans la convivialité.

_______________________________________

Conférence

Mardi 2 avril 2019 à 19 h 30

Au Château de la Forêt, entrée libre

Les peintres de Venise

Par Bruno Streiff

 Historien d'art, metteur en scène d'opéra, auteur de 5 livres sur des peintres et des compositeurs

 

Construite sur l’eau, Venise n’a survécu que par ses capacités d’innovation. Face à Florence, Rome, Naples et quelques autres, il a fallu qu’elle révolutionne l’histoire de l’art pour exister. Au premier rang de la Renaissance, du classicisme et du baroque, elle ouvre aussi les portes de la modernité en attirant Turner et les impressionnistes. Sans Venise, l’art occidental ne serait pas ce qu’il est devenu. Ville incontournable pour l’histoire du regard et passionnante pour celle de l’esprit…

Ouvert à tous, dans la convivialité.

_____________________________

Conférence

Lundi 6 mai 2019 à 19 h30

Au Château de la Forêt, entrée libre

4000 ans de civilisation égyptienne

Les Ramessides, derniers grands rois d'Egypte

Par Maryse Betremieux-Couat

Spécialiste d'égyptologie, auditrice à l'Ecole du Louvre

Sous le Nouvel empire, les XIXème et XXème dynasties furent celles des Ramessides : Sethi, Ramses II, Ramses III, une génération de guerriers… L'Egypte envahie, les premiers combats font rage contre les peuples dits "de la mer", les frontières sont fragilisées. Cependant l'art du colossal est à son apogée, s’érigent des statues monumentales, des temples fabuleux, des tombes royales somptueuses….

Un fabuleux voyage dans une des périodes les plus fascinantes de la civilisation Egyptienne

 _______________________________________

Café philo

Lundi 13 mai 2019, à 19 h 45

Au Château de la Forêt, entrée libre

L'écologie, un défi de notre temps

Par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

La soirée débutera par une conférence, suivie d'un débat

L’écologie est dans tous les discours. Chacun sait que les questions environnementales sont des enjeux fondamentaux pour la politique, l’économie, la santé, l’avenir des sociétés humaines. Mais c’est aussi un domaine de questionnement éthique, peut-être le plus important de tous. Le défi est de repenser de fond en comble la nature, le monde, l’homme et la technique. Cette pensée a une histoire et une actualité. Aborder les questions  éthiques de l’écologie: « Que pouvons-nous nous permettre dans notre rapport au vivant et au monde qui nous entoure? », « avons-nous de devoirs ? », est un défi intellectuel passionnant mais aussi une exigence incontournable pour le citoyen du monde actuel.

_________________________________________

A l'occasion des 15 ans de l'association AGIR RELIANCE nous vous offrons une rencontre avec un invité exceptionnel

En partenariat avec le cinéma Yves Montand de Livry-Gargan

 

Rencontre avec Jean-Claude Carrière

Mardi 4 juin 2019 de 18 h à 22 h 

Au cinéma Yves Montand

Rue Eugène Massé à Livry-Gargan 

Jean-Claude Carrière a publié près d'une centaine de romans, essais, poèmes, pièces de théâtre, et travaillé sur une cinquantaine de films parmi lesquels de grands classiques du cinéma français, avec des réalisateurs comme Bunuel, Jacques Deray, Pierre Etaix, Patrice Chéreau, Milos Forman, André Barsacq, Jean-Louis Barrault, Peter Brook,  Volker Schlöndorff, etc..  Notamment :Belle de jour, une adaptation d'un roman de Joseph KesselLe Charme discret de la bourgeoisie, Taking Off,  Valmont, adaptation du roman Les Liaisons dangereuses de Choderlos de LaclosLes Fantômes de GoyaLa Piscine , Borsalino, Un peu de soleil dans l'eau froide  Un homme est mort, , Le TambourUn papillon sur l'épauleLe Retour de Martin Guerre, Cyrano de BergeracLe Roi des aulnes, L'Insoutenable Légèreté de l'êtreUlzhan...

  Écrivain, scénariste, conteur, mais aussi acteur et réalisateur, Jean-Claude Carrière se partage entre le cinéma, le théâtre et la littérature.

 18 h

Projection du film 

La Controverse de Valladolid

7 d’or 1993 : Meilleur téléfilm, meilleur réalisateur, meilleur scénariste, meilleur acteur (Jean-Pierre Marielle).

Réalisation : Jean-Daniel Verhaeghe

Scénario : Jean-Claude Carrière

Avec :

Jean-Pierre Marielle : Bartolomé de Las Casas

Jean-Louis Trintignant : Juan Ginés de Sepúlveda

Jean Carmet : le cardinal Roncieri, le légat du pape

 

Interprétation romancée de faits historiques.

Au xvie siècle, soixante ans après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, le roi Charles Quint convoque une assemblée sous l’égide du légat pontifical, afin de débattre de la question fondamentale : les indigènes indiens ont-ils une âme (sont-ils des hommes) ? De la réponse doit découler l'arrêt ou non de l’esclavage dont ils sont alors les victimes.

La controverse verra s'affronter le point de vue conservateur du chanoine Juan Ginés de Sepúlveda et celui humaniste du dominicain Bartolomé de Las Casas. Un des grands intérêts du film est de montrer comment des hommes a priori honnêtes et sincères peuvent arriver à une conclusion qui moralement abjecte. Le verdict mêle la faiblesse de la conscience morale du xvie siècle et les enjeux économiques. L’Église acceptera l’accession des indiens au statut d’être humain, mais l'issue de cette controverse en forme de procès aura des conséquences sur des millions d'hommes : il légitimera l'esclavage des noirs.

 

  • 19 h 30

 

Rencontre avec Jean Claude Carrière autour de son livre récemment publié : "La Vallée du Néant"(Ed Odile Jacob). 

Dans son ouvrage, il s’interroge sur la capacité de l’être humain à donner du sens à sa vie. 

Conférence et questions - réponses

 21 h 

Pot amical et dédicace de livres par Jean Claude Carrière

 Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles, sur réservation par mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

_____________________________________________

Café-philo

Lundi 24 juin 2019 à 19 h

Cafeteria CORA 

entrée libre

Cafeteria CORA,

2 allée de l’Est - RN 3, Livry-Gargan

 Qu’est-ce qu’être normal ?

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

Normal, pas normal…Les normes sociales ont trait aux comportements, aux conduites, aux jugements, attitudes, opinions, croyances. Elles émanent toujours d’un groupe social, et varient avec les époques, les individus, les sociétés. Cependant Il y a de quoi s’interroger sur les effets des normes, elles instituent, elles rassurent, mais elles assujettissent, elles stigmatisent… Qui décide de ce qui est normal, de ce qui est anormal ou déviant ? A quoi servent les normes ? Peut-on s’en affranchir ? Est-ce souhaitable ? La norme ne serait-elle pas la référence à partir de laquelle l’individu peut construire sa singularité ?... Autant de questions et bien d’autres qui feront l’objet du débat, ouvert à tous dans la convivialité

Merci à notre partenaire CORA qui met à disposition du public boissons et petits fours.

_______________________________________

 

 Conférence 

23 septembre 2019 à 19h30

Château de la Forêt, 

Entrée libre

 Luther 1517. Entre mythe et réalités. 

par Nicole Lemaitre, historienne, professeur à l'Université Paris 1 Sorbonne

Les 95 thèses représentent-elles une révolution religieuse en 1517 ? Pour répondre à cette question, nous présenterons Luther en son temps, l’homme et ses conditionnements mais aussi les aspirations d’une époque particulièrement dynamique. Les positions religieuses de Luther ne sont pas seulement celles d’un homme angoissé par son salut ; elles rencontrent des quêtes sociales et politiques, et plus encore des quêtes de sens individuelles et collectives. L’enchaînement des événements va profondément modifier ce « temps des réformes » en promouvant ce qui deviendra la Réforme, au prix d’une rupture d’unité de l’Europe occidentale (mais la Chrétienté était-elle une réalité ?) et plus encore au prix d’un contrôle renforcé des savoirs et des comportements sociaux dont le monde moderne sort à peine

 

 _______________________________________

 

Café-philo

Lundi 14 octobre 2019 à 19 h

Caféteria CORA 

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

L'exil

 L’exil, dépasse, la question de l’appartenance. L’exilé ne pleure pas une parcelle de terre qui, de fait, ne lui appartient plus, mais il pleure ce rapport à l’être qu’il a perdu et qui le définissait.

 L'exil n'est pas qu'extérieur et géographique : il renvoie plus profondément à une situation originelle de l'homme qui, excentré du monde et de lui-même, "n'est pas". Si de nombreuses philosophies modernes (existentielles) et religions (gnostiques) partent de ce constat d'exil à soi et d'une absence de fondement, elles ne déploient leur interrogation que pour mieux trouver, enfin, un fondement stable et solide.

 La question de l’exil ne saurait se réduire à un problème d’avoir, mais d’être.  La mauvaise foi ou le mensonge sont des sortes d’exil de la conscience, c’est-à-dire de départ volontaire ou forcé de la conscience (bien souvent l’homme ment ou se montre de mauvaise foi par une nécessité intérieure) pour un ailleurs qui reste à inventer et à définir. 

 Doit-on rattacher à cette notion d’exil toute la négativité qui l’encadre d’habitude ? Ou essayer au contraire de révéler l’enjeu positif ?

Lorsque Victor Hugo arrive à Guernesey en octobre 1855, c'est d'abord parce qu'il est expulsé du territoire français. Mais au fil des ans, sa condition de proscrit sera vécue par le penseur philosophe comme une nécessité vitale à sa création. Rapidement l'exil devint un choix, le choix d'un lieu où il composa la plupart de son œuvre.

_______________________________________

 

Conférence

Lundi 18  novembre 2019 à 19h30

Au Château de la Forêt, entrée libre

4000 ans de civilisation Egyptienne

La Basse Epoque

Par Maryse Betremieux-Couat

Spécialiste d'égyptologie, auditrice à l'Ecole du Louvre

______________________________________

Café-philo

Lundi 16 décembre 2019 à 19 h

Cafeteria  CORA  

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

A quoi joue-t-on, pourquoi joue-t-on ?

"L'adulte peut se remémorer avec quel profond sérieux il s'adonnait autrefois à ses jeux d'enfant, et en assimilant maintenant ses occupations qui se prétendent sérieuses à ces jeux d'enfant, il se débarrasse de l'oppression trop lourde que fait peser sur lui la vie et conquiert le haut gain de plaisir qu'est l'humour".

Sigmund freud, « Le créateur littéraire et la fantaisie »,

Une mise à distance permettant ouvrant l'accès au symbolique : Il y a dans le jeu une double distanciation : mise à distance de soi et du monde. On peut considérer le jeu comme une étape, un moment « charnière » permettant de compenser la tension entre deux mondes : celui des adultes et celui des enfants. La charnière du fantasme et du symbole ludique est l'événement majeur.

________________________________