Conférence

Dimanche 20 janvier 2019 à 15 h 30

Au Château de la Forêt, entrée libre

A la découverte des exoplanètes

Par Charles Dherissard, astrophysicien

 

Si proche et pourtant si loin de nous, elles n'étaient que pures théories il y a encore 25 ans. Aujourd'hui, nous en connaissons plus de 3500. Découvrons ces planètes, les méthodes de détection, et les espoirs que fondent les scientifiques et l'humanité sur ces mondes si lointains ...

___________________________________________

Café-philo

Lundi 18 février 2019, à 19 h 45

Au Château de la Forêt, entrée libre

Du nouveau sur la liberté ?

Par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

La soirée débutera par une conférence, suivie d'un débat

 

La liberté, « un de ces mots qui chantent plus qu’ils ne parlent » d’après Valéry ; on pense avoir tout dit sur le sujet. Pourtant, elle semble toujours menacée et la réfuter semble facile : déterminismes, conditionnements, lois, contraintes, systèmes de surveillance et dispositifs de contrôle, semblent encadrer nos vies... Cependant que de nouvelles « libertés » sont actées chaque jour, et une apparente prolifération des choix brouille la question. Ainsi, penser la liberté est toujours un défi, et il n’y pas tâche plus importante pour la philosophie que de reprendre à nouveaux frais cette notion qui contient l’énigme essentielle de l’humanité.

________________________________________

Café-philo

Vendredi 8 mars 2019 à 19 h 45

Au Château de la Forêt, entrée libre

Qu'est-ce qu'être un homme ?

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

  A l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, la municipalité de Livry-Gargan et l’association AGIR…RELIANCE vous invitent à une soirée de réflexion et de débat, ouverte aux hommes et aux femmes de tous âges.

Penser le féminin implique de penser le masculin. Les débats sur le thème de la femme amènent à poser en parallèle la question incontournable : « Qu’est-ce qu’être un homme ? » et de là, à reconnaître qu'il existe aussi un mystère de la masculinité ...

Qu’est-ce que le masculin, qu’est-ce que la virilité, comment des valeurs dites masculines ont traversé l’histoire depuis l’antiquité jusqu’à nos jours ? Comment les systèmes idéologiques de construction du féminin et du masculin se mettent ils en œuvre selon les époques, le milieu, les univers sociaux, les cultures ?... Et d’ailleurs, les modèles traditionnels, stéréotypés de la masculinité ne constituent-ils pas finalement une forme d’oppression de l’homme par lui-même ?

Autant de questions et bien d’autres que nous aborderons dans la convivialité.

_______________________________________

Conférence

Mardi 2 avril 2019 à 19 h 30

Au Château de la Forêt, entrée libre

Les peintres de Venise

Par Bruno Streiff

 Historien d'art, metteur en scène d'opéra, auteur de 5 livres sur des peintres et des compositeurs

 

Construite sur l’eau, Venise n’a survécu que par ses capacités d’innovation. Face à Florence, Rome, Naples et quelques autres, il a fallu qu’elle révolutionne l’histoire de l’art pour exister. Au premier rang de la Renaissance, du classicisme et du baroque, elle ouvre aussi les portes de la modernité en attirant Turner et les impressionnistes. Sans Venise, l’art occidental ne serait pas ce qu’il est devenu. Ville incontournable pour l’histoire du regard et passionnante pour celle de l’esprit…

Ouvert à tous, dans la convivialité.

_____________________________

Conférence

Lundi 6 mai 2019 à 19 h30

Au Château de la Forêt, entrée libre

4000 ans de civilisation égyptienne

Les Ramessides, derniers grands rois d'Egypte

Par Maryse Betremieux-Couat

Spécialiste d'égyptologie, auditrice à l'Ecole du Louvre

Sous le Nouvel empire, les XIXème et XXème dynasties furent celles des Ramessides : Sethi, Ramses II, Ramses III, une génération de guerriers… L'Egypte envahie, les premiers combats font rage contre les peuples dits "de la mer", les frontières sont fragilisées. Cependant l'art du colossal est à son apogée, s’érigent des statues monumentales, des temples fabuleux, des tombes royales somptueuses….

Un fabuleux voyage dans une des périodes les plus fascinantes de la civilisation Egyptienne

 _______________________________________

Café philo

Lundi 13 mai 2019, à 19 h 45

Au Château de la Forêt, entrée libre

L'écologie, un défi de notre temps

Par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

La soirée débutera par une conférence, suivie d'un débat

L’écologie est dans tous les discours. Chacun sait que les questions environnementales sont des enjeux fondamentaux pour la politique, l’économie, la santé, l’avenir des sociétés humaines. Mais c’est aussi un domaine de questionnement éthique, peut-être le plus important de tous. Le défi est de repenser de fond en comble la nature, le monde, l’homme et la technique. Cette pensée a une histoire et une actualité. Aborder les questions  éthiques de l’écologie: « Que pouvons-nous nous permettre dans notre rapport au vivant et au monde qui nous entoure? », « avons-nous de devoirs ? », est un défi intellectuel passionnant mais aussi une exigence incontournable pour le citoyen du monde actuel.

_________________________________________

A l'occasion des 15 ans de l'association AGIR RELIANCE nous vous offrons une rencontre avec un invité exceptionnel

En partenariat avec le cinéma Yves Montand de Livry-Gargan

 

Rencontre avec Jean-Claude Carrière

Mardi 4 juin 2019 de 18 h à 22 h 

Au cinéma Yves Montand

Rue Eugène Massé à Livry-Gargan 

Jean-Claude Carrière a publié près d'une centaine de romans, essais, poèmes, pièces de théâtre, et travaillé sur une cinquantaine de films parmi lesquels de grands classiques du cinéma français, avec des réalisateurs comme Bunuel, Jacques Deray, Pierre Etaix, Patrice Chéreau, Milos Forman, André Barsacq, Jean-Louis Barrault, Peter Brook,  Volker Schlöndorff, etc..  Notamment :Belle de jour, une adaptation d'un roman de Joseph KesselLe Charme discret de la bourgeoisie, Taking Off,  Valmont, adaptation du roman Les Liaisons dangereuses de Choderlos de LaclosLes Fantômes de GoyaLa Piscine , Borsalino, Un peu de soleil dans l'eau froide  Un homme est mort, , Le TambourUn papillon sur l'épauleLe Retour de Martin Guerre, Cyrano de BergeracLe Roi des aulnes, L'Insoutenable Légèreté de l'êtreUlzhan...

  Écrivain, scénariste, conteur, mais aussi acteur et réalisateur, Jean-Claude Carrière se partage entre le cinéma, le théâtre et la littérature.

 18 h

Projection du film 

La Controverse de Valladolid

7 d’or 1993 : Meilleur téléfilm, meilleur réalisateur, meilleur scénariste, meilleur acteur (Jean-Pierre Marielle).

Réalisation : Jean-Daniel Verhaeghe

Scénario : Jean-Claude Carrière

Avec :

Jean-Pierre Marielle : Bartolomé de Las Casas

Jean-Louis Trintignant : Juan Ginés de Sepúlveda

Jean Carmet : le cardinal Roncieri, le légat du pape

 

Interprétation romancée de faits historiques.

Au xvie siècle, soixante ans après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, le roi Charles Quint convoque une assemblée sous l’égide du légat pontifical, afin de débattre de la question fondamentale : les indigènes indiens ont-ils une âme (sont-ils des hommes) ? De la réponse doit découler l'arrêt ou non de l’esclavage dont ils sont alors les victimes.

La controverse verra s'affronter le point de vue conservateur du chanoine Juan Ginés de Sepúlveda et celui humaniste du dominicain Bartolomé de Las Casas. Un des grands intérêts du film est de montrer comment des hommes a priori honnêtes et sincères peuvent arriver à une conclusion qui moralement abjecte. Le verdict mêle la faiblesse de la conscience morale du xvie siècle et les enjeux économiques. L’Église acceptera l’accession des indiens au statut d’être humain, mais l'issue de cette controverse en forme de procès aura des conséquences sur des millions d'hommes : il légitimera l'esclavage des noirs.

 

  • 19 h 30

 

Rencontre avec Jean Claude Carrière autour de son livre récemment publié : "La Vallée du Néant"(Ed Odile Jacob). 

Dans son ouvrage, il s’interroge sur la capacité de l’être humain à donner du sens à sa vie. 

Conférence et questions - réponses

 21 h 

Pot amical et dédicace de livres par Jean Claude Carrière

 Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles, sur réservation par mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

_____________________________________________

Café-philo

Lundi 24 juin 2019 à 19 h

Cafeteria CORA 

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

La connaissance, le savoir 

 

La connaissance :

  • Les connaissances procèdent-elles de l’expérience (empirisme) ou de la raison (rationalisme) ?
  • distinguer diverses formes de connaissance, notamment celles qui relèvent de l’esprit de finesse (psychologie par exemple) et celles qui relèvent de l’esprit de géométrie (mathématique par exemple)
  • notre connaissance est-elle absolue ? (position dogmatique, chez Hegel ou Platon) ou bien est-elle limitée au monde des phénomènes (position critique, chez Kant par exemple).

 Le savoir :

Du latin sapere, "avoir de la saveur", "de la pénétration", "comprendre". Le savoir, c’est la connaissance en général. C’est disposer de connaissances précises et solides dont on est en mesure de justifier le bien fondé et que l’on peut transmettre à d’autres..

 Croire que l’on sait est source de dogmatisme, voire de fanatisme. Celui qui croit savoir ne cherche pas. Celui qui sait, sait qu’il ne sait pas, tel Socrate, se met en quête de la vérité. Savoir s’oppose à ignorer mais non à douter. Il existe une ignorance qui ne doute de rien, et une ignorance qui cherche à savoir et parcourt le chemin du doute, tel Descartes. Même la science n’a de savoirs que provisoires, puisque «toute vérité est une erreur rectifiée», comme l’a souligné Bachelard.

___________________________________________________

 

Conférence 

23 septembre 2019 à 19h30

Château de la Forêt, 

Entrée libre

 Luther 1517. Entre mythe et réalités. 

par Nicole Lemaitre, historienne, professeur à l'Université Paris 1 Sorbonne

Les 95 thèses représentent-elles une révolution religieuse en 1517 ? Pour répondre à cette question, nous présenterons Luther en son temps, l’homme et ses conditionnements mais aussi les aspirations d’une époque particulièrement dynamique. Les positions religieuses de Luther ne sont pas seulement celles d’un homme angoissé par son salut ; elles rencontrent des quêtes sociales et politiques, et plus encore des quêtes de sens individuelles et collectives. L’enchaînement des événements va profondément modifier ce « temps des réformes » en promouvant ce qui deviendra la Réforme, au prix d’une rupture d’unité de l’Europe occidentale (mais la Chrétienté était-elle une réalité ?) et plus encore au prix d’un contrôle renforcé des savoirs et des comportements sociaux dont le monde moderne sort à peine

 

 _______________________________________

 

Café-philo

Lundi 14 octobre 2019 à 19 h

Caféteria CORA 

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

L'exil

 L’exil, dépasse, la question de l’appartenance. L’exilé ne pleure pas une parcelle de terre qui, de fait, ne lui appartient plus, mais il pleure ce rapport à l’être qu’il a perdu et qui le définissait.

 L'exil n'est pas qu'extérieur et géographique : il renvoie plus profondément à une situation originelle de l'homme qui, excentré du monde et de lui-même, "n'est pas". Si de nombreuses philosophies modernes (existentielles) et religions (gnostiques) partent de ce constat d'exil à soi et d'une absence de fondement, elles ne déploient leur interrogation que pour mieux trouver, enfin, un fondement stable et solide.

 La question de l’exil ne saurait se réduire à un problème d’avoir, mais d’être.  La mauvaise foi ou le mensonge sont des sortes d’exil de la conscience, c’est-à-dire de départ volontaire ou forcé de la conscience (bien souvent l’homme ment ou se montre de mauvaise foi par une nécessité intérieure) pour un ailleurs qui reste à inventer et à définir. 

 Doit-on rattacher à cette notion d’exil toute la négativité qui l’encadre d’habitude ? Ou essayer au contraire de révéler l’enjeu positif ?

Lorsque Victor Hugo arrive à Guernesey en octobre 1855, c'est d'abord parce qu'il est expulsé du territoire français. Mais au fil des ans, sa condition de proscrit sera vécue par le penseur philosophe comme une nécessité vitale à sa création. Rapidement l'exil devint un choix, le choix d'un lieu où il composa la plupart de son œuvre.

_______________________________________

 

Conférence

Lundi 18  novembre 2019 à 19h30

Au Château de la Forêt, entrée libre

4000 ans de civilisation Egyptienne

La Basse Epoque

Par Maryse Betremieux-Couat

Spécialiste d'égyptologie, auditrice à l'Ecole du Louvre

______________________________________

Café-philo

Lundi 16 décembre 2019 à 19 h

Cafeteria  CORA  

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

A quoi joue-t-on, pourquoi joue-t-on ?

"L'adulte peut se remémorer avec quel profond sérieux il s'adonnait autrefois à ses jeux d'enfant, et en assimilant maintenant ses occupations qui se prétendent sérieuses à ces jeux d'enfant, il se débarrasse de l'oppression trop lourde que fait peser sur lui la vie et conquiert le haut gain de plaisir qu'est l'humour".

Sigmund freud, « Le créateur littéraire et la fantaisie »,

Une mise à distance permettant ouvrant l'accès au symbolique : Il y a dans le jeu une double distanciation : mise à distance de soi et du monde. On peut considérer le jeu comme une étape, un moment « charnière » permettant de compenser la tension entre deux mondes : celui des adultes et celui des enfants. La charnière du fantasme et du symbole ludique est l'événement majeur.

________________________________

  Les café-philo et conférences ont lieu, selon les dates : 

   Au château de la Forêt, 19h45, entrée libre

                                  60 avenue du Consul Général Nordling, 

  A la cafétéria de CORA,  19h à 21h, entrée libre

                                          2 allée de l'Est, RN3, Livry-Gargan

 

 Les cafés-philo sont animés par Daniel Ramirez, docteur en philosophie. Il n’est pas nécessaire d’avoir une pratique de la philo pour y participer. 

Les conférences sont données par des intervenants universitaires ou spécialistes du sujet traité. Accessible à tout public

Les cinés-philo ont lieu au cinéma Yves Montand de Livry-Gargan. Débat après le film mené par Daniel Ramirez

    L'atelier d'écriture a lieu salle associative 8 rue Croix Richard

 Samedi après midi de 13 h 30 à 17 h et mardi matin de 9 h à 13 h

Sur inscription  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

  "Hâtons-nous de rendre la philosophie populaire" Diderot (1753) 

 

Contact :   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

      06 74 59 48 48 

 

--------------------------------------------------------

Le programme de l'année 2018

 -------------------------------------------

  Café-philo

Lundi 15 janvier 2018, 19 h 45, entrée libre

 Château de la Forêt,

60 avenue du Consul Général Nordling, RN3, Livry-Gargan

Réflexion sur le courage et la peur 

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

 Le courage n'est pas le contraire de la peur mais l'art de surmonter la peur. Avoir peur est inévitable et, en un sens, ne dépend pas de nous. C'est à nous qu'il appartient, en revanche, de ne pas avoir peur de notre peur..

 Autant de questions passionnantes, et bien d’autres, qui feront l’objet du débat ouvert à tous, dans la convivialité. 

____________________________________________________________________________________________

Conférence 

  Mercredi 14 février 2018, à 19h30, entrée libre

Au Château de la Forêt

60 avenue du Consul Général Nordling, RN3, Livry-Gargan

Science et croyance, un faux problème …

Par Jean-Paul Jouary

Agrégé et Docteur en philosophie, auteur de nombreux livres et essais

L’Antiquité Grecque, Galilée, Averoes, Descartes et d’autres ont clairement défini la distinction entre ces deux axes de la pensée humaine et les principes de leur coexistence pacifique. Cependant, le rapport entre science et croyance a fait l’objet de multiples tensions, souvent dues à des contresens. Un parcours dans l’histoire des sciences au cours duquel JP Jouary clarifie des notions complexes comme vérité, croyance, foi, hypothèse, connaissance, superstition… 

  ___________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Jeudi 8 mars 2018

Au Château de la Forêt, entrée libre

65 avenue du consul Général Nordling, RN3, Livry-Gargan

A l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme,

La municipalité de Livry-Gargan et l’association AGIR…RELIANCE vous invitent à une soirée de réflexion, avec deux débats sur le thème de la femme.

Ouverts aux hommes et aux femmes.

Animés par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie.

 

18h : Café-citoyen sur le harcèlement sexuel de la femme au travail

Définitions, aspects psychologiques, cadre légal, droits, et aussi, ce qu’en pensent les hommes ...

19 h 45 : Café-philo : Qu’est-ce qu’être une femme ?

 En 1949, Simone de Beauvoir écrivait dans Le deuxième sexe : « on ne naît pas femme, on le devient ».  Aujourd’hui encore, l’existence d’une nature féminine nous questionne. Cette Journée de la Femme est l’occasion de s’interroger sur ce qu’est une femme, qu’est ce que devenir femme, qui et que devient-on lorsqu’on devient femme ? Une femme est-elle forcément féminine ? Une femme est-elle forcément féministe ? Peut-on choisir sa manière de devenir femme ? Comment choisir ? Qui peut choisir ? … Et d’ailleurs, faut-il parler de femmes, des femmes, ou de la femme ?... Autant de questions et bien d’autres qui pourront être évoquées lors du débat. Ouvert à tous et en particulier aux hommes.

____________________________________________________________________________________________________________________________________________

 Conférence

Dimanche 25 mars 2018 à 15 h 30, château de la Forêt

Voyage dans le système solaire et les étoiles

Par Patrick Forgeot, médecin, spécialiste d'astronomie

Parcours fantastique à travers le système solaire, les planètes, les étoiles, les constellations... Avec de passionnants détours sur l'astrologie et la mythologie que les hommes ont imaginées pour magnifier le monde cosmique.

 _____________________________________________________________________________________________________________________

 Conférence

Dimanche 8 avril 2018 à 15 h 30, château de la Forêt

Chasseurs d'ancêtres, ce que la généalogie peut nous révéler.

Par Pierre-Valery Archassal, membre de l'Académie internationale de généalogie, auteur de plusieurs ouvrages, généalogiste de l'émission "Retour aux Sources" sur France 2

La généalogie n'est pas seulement la recherche des ancêtres, c'est aussi et surtout une manière de retrouver ses racines et aussi une manière de tisser des liens autour de la planète. Bâtir son arbre généalogique n'a rien d'égocentrique ; bien au contraire il faut pratiquer l'entraide, découvrir de nouveaux cousins et travailler ensemble. A travers plusieurs exemples concrets, P.V. Archassal nous explique la modernité de la recherche généalogique et nous livre les recettes.

 _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 Conférence

Lundi 28 mai 2018 à 19 h 30, château de la Forêt

 L'art au temps du Nazisme

Par Bruno Streiff, historien d'art, metteur en scène d'opéra, auteur de 5 livres sur des peintres et des compositeurs

 Artiste raté (il fut refusé au concours des Beaux-Arts de Vienne), Hitler fixa les règles de l’art selon le National-Socialisme. Ostracisés, déportés, exilés, marginalisés, les grands artistes assisteront à l’avènement d’Arno Breker, le sculpteur officiel du régime qui servira de référence esthétique…

A partir de l’exemple du Nazisme, Bruno Streiff nous exposera les critères et les enjeux de la politique culturelle mise en œuvre par des dictatures (nazisme, stalinisme en URSS…). Et comment la répression qui toucha les avant-gardes dans tous les arts, théâtre, cinéma, peinture, sculpture, architecture, musique, montre la force de la création artistique, sa puissance subversive.

  ___________________________________________________________________________________________________________________

Café-philo 

Lundi 25 juin 2018, à 19 h cafeteria CORA

 Savons-nous habiter notre corps ?

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

 

C’est dans et avec son corps que chacun de nous est né, vit, meurt ; c’est dans et par son corps qu’on s’inscrit dans le monde et qu’on rencontre autrui.

Les manières d'appréhender le corps sont diverses. Certains auteurs ont affirmé le lien entre corps et âme (ou conscience). D’autres l’ont considéré comme un corps/cage, un corps/machine, un corps/matière. Aujourd’hui, certaines conceptions réduisent le corps à un fardeau dont il faudrait pouvoir se libérer, ou à un organisme complexe, dépendant d’un système de synapses neuronales. Ou au contraire font du corps l’essentiel de notre être, le glorifient ou l’instrumentalisent tel un ustensile à notre disposition…

Nous nous pencherons sur la réalité du corps, les rapports que nous entretenons avec lui et sur le sens et la valeur de notre corporéité.

  __________________________________________________________

 Conférence

Dimanche 16 septembre 2018 à 17 h

Château de la Forêt

4000 ans de civilisation Egyptirnne

La période Amarnienne

Akhenaton, un pharaon hérétique ?

       

Par Maryse Bétrémieux-Couat, spécialiste d'égyptologie, auditrice à l'Ecole du Louvre

L'Egypte sous le Nouvel Empire, la XVIIIème dynastie, Amon, Aton, la nouvelle religion, la nouvelle cité, l'art amarnien, les représentations, la succession, la damnatio memoriae.

La conférencière nous exposera notamment en quoi Akhenaton a été un hérétique dans son temps, et les motivations politiques de sa révolution religieuse.

  __________________________________________________________

 

Café-philo

Lundi 22 octobre 2018 à 19h 

Cafeteria CORA de Livry-Gargan

Le désir, cette force qui nous fait prendre des risques

Animé par Daniel Ramirez, docteur en philosophie

En tout être est présente une force qui se tire de soi, une puissance d'exister, ce que Spinoza (17è siècle) nomme « conatus, l’essence intime de chaque chose ». L’aspiration à l’augmenter, à l’étendre indéfiniment se manifeste chez l’homme par le désir sous toutes ses formes.

Force d’exister, force du désir qui serait la clef de toute joie, de l’épanouissement, du plaisir, de la béatitude…Et qui peut, dans un cheminement de vie, se développer ou se réduire, car aussi bien nous pouvons cultiver la tristesse plutôt que la joie, le nuisible plutôt que l’utile …

Nous tenterons de comprendre cette force, illimitée, irraisonnée, ce désir qui nous fait prendre des risques, nous dépasser.

Nous le soumettrons par le débat au travail de notre raison, pour atteindre une certaine forme de sagesse …

Donnez votre avis et venez découvrir celui de philosophes d’hier et d’aujourd’hui. Ouvert à tous, il n’est pas nécessaire d’être spécialiste de la philo pour participer.

  __________________________________________________________

 Conférence

Dimanche 11 novembre 2018 à 15h30,

château de la Forêt

 400 ans de civilisation Egyptienne

Période amarnienne

Toutankhamon : Quel mystère ?

                                  

 Par Maryse Bétrémieux-Couat, spécialiste d'égyptologie

Un autre regard sur le dernier roi de l’époque dite Amarnienne, sur ses successeurs et sur la fin de la XVIIIème dynastie.

Outre sa tombe aux richesses insoupçonnées, les recherches ADN et les fouilles récentes révèlent des éléments qui modifient notre vision de ce personnage, de son entourage, de sa postérité.

De passionnantes découvertes nous attendent…

  __________________________________________________________

Conférence-philo

Lundi 26 novembre à 19h45, château de la Forêt

Penser la guerre et la paix aujourd'hui

Par Daniel Ramirez, docteur en philosophie

 

Penser la guerre c’est justement ce qu’on ne fait jamais. Nous sommes habitués à penser la société en paix, avec ses conflits et ses problèmes, laissant dans l’impensé la réalité omniprésente de la guerre dans l’histoire et même dans le monde actuel. Mais il se trouve que dans ce moment même des guerres ont lieu, des civils et des militaires meurent tous les jours dans des conflits armés, des capitaux gigantesques sont alloués à l’armement et la « défense », même dans des pays qui ne sont pas du tout menacés. La production et le commerce d’armes – y compris de destruction massive – est à la base de grandes économies dans le monde ; la construction symbolique d’ennemis continue à être le ressort idéologique qui fonde bien de sociétés dans le monde. C’est pourquoi penser la guerre et la paix est toujours, malheureusement, penser l’humain et sa réalité.

_____________________________________________

Café-citoyen

Entrée libre, ouvert aux collégiens, lycéens, étudiants, jeunes, ados, adultes, parents, grands parents

Samedi 1er décembre 2018 de 14h à 15h30

Espace Jules Verne, salle 2

Allée du Parc de la Mairie, Livry-Gargan

 Le consentement, parlons-en

Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

  Organisé par l’association AGIR RELIANCE en partenariat avec la municipalité, à l’occasion de la journée nationale de prévention du VIH et pour la santé sexuelle.

Oui c’est oui, non c’est non ? Pas si simple… Consentir, c’est se prononcer en faveur d’un acte, choisir, autoriser. Ce peut être aussi céder sous la pression. La question du consentement sexuel portée sur la place publique à l’occasion de diverses actualités, concerne tous les âges, tous les contextes.  Entre agression, approbation, résistance passive, naïveté… A quel âge minimum un individu est-il apte au consentement ? Comment refuser un acte dans le couple ? Bien d’autres questions se posent… 

Débats au Parlement, dans les medias, dans les familles, dans les couples, illustrent à quel point ce sujet nécessite clarification. Il concerne l’intimité du corps, l’affectif, l’équilibre psychique, l’autonomie de la décision.

Ce café-citoyen pour sortir du non-dit et donner à chacun les éléments de réflexion et d’émancipation.

___________________________________________________________

Café-philo

Lundi 17 Décembre 2018 , cafeteria CORA

La gentillesse est-elle possible dans notre monde?

Animé par Daniel Ramirez, docteur en philosophie

 

 Dans une société que l’on considère couramment comme cynique et où on a tendance à penser selon la formule de Hobbes (philosophe du 17è siècle), que « l’homme est un loup pour l’homme », est-il raisonnable de prôner, de pratiquer la gentillesse. Souvent considérée comme faiblesse morale, assimilée à crédulité, naïveté, vertu enfantine, servitude volontaire... Comment la situer par rapport à la cordialité, au respect, à la sollicitude ? Serait-elle une erreur ? Un devoir ? Un art de vivre ? Une forme d’intelligence (au sens de compréhension) du monde et d’autrui ?

Le débat est ouvert à tous, dans la convivialité

 ----------------------------------------------------------

ARCHIVES

 Le programme de l'année 2017

------------------------------------------------------------------

Conférence

Mercredi 25 janvier, 19h30, entrée libre

Au château de la Forêt

L'Egypte, 4000 ans de civilisation

par Maryse Betremieux-Couat

 Passionnée  d'Egyptologie, auditrice à l'Ecole du Louvre

 Du Moyen Empire au règne de Cléopâtre (1500 à 50 avant notre ère), Le pharaon Soleil Akhenaton, les fastes de Ramses II, l'art de la Basse Egypte

______________________________________________

Du 27 février au 19 mars 2017

AGIR...RELIANCE vous propose "Le mois de la philo à Livry-Gargan", avec une conférences ou un café-philo chaque semaine 

_______________________________________

 Conférence 

Lundi 27 février 2017 à 19h30, entrée libre

Au château de la forêt

    Qui est athée ?

Par Marc Lebiez 

Philosophe et helléniste. Collaborateur de la Quinzaine littéraire, des Temps modernes, de Critique. Auteur de plusieurs livres dont :

 - Décadence : Tome 1 : Homère, Éloge d'un philosophe resté païen

- Tome 2 : Les Premiers Temps Modernes

 - Oedipe Athée 

- Prochainement : Le Culte du nouveau (La gnose dans la modernité)  (ed. Kimé)

"Même si l'on ne peut se glisser dans la conscience d'autrui, on peut se faire une idée de ce que représente sa foi pour le croyant. Pour prendre un exemple ancien qui ne portera pas à polémique : on voit à peu près ce qu'ont voulu exprimer les bâtisseurs des cathédrales. La foi ressortit à la subjectivité du croyant. Ce dont nous allons parler sera objectif au sens où il va s'agir de l'objet de cette foi : quand le croyant (ou l'incroyant) dit "Dieu", qu'a-t-il à l'esprit, quel contenu donne-t-il à ce mot ? Cette question relève de la théologie, considérée comme discours rationnel sur Dieu. Elle intéresse autant celui qui se dit athée que celui qui se veut croyant."

Autour de son livre "Oedipe Athée" Marc Lebiez nous parlera des différentes formes d'athéisme depuis l'antiquité.

La tragédie de Sophocle "Oedipe Roi"illustre le sentiment d'être abandonné des Dieux. Sentiment qui persiste à travers les siècles, comme l'exprime en particulier le Romantisme Allemand, et qui nous interroge sur l histoire du 20ème siècle.

Cette conférence donne lieu à un parcours dans l'histoire, la philosophie, la littérature.

______________________________________________

 Café-philo

 Mercredi 8 mars 2017 à 15 h
 "Les femmes et le travail"
Animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie
  
Salon d’honneur de la mairie de Livry-Gargan, entrée libre

 Organisé à l’occasion de la journée de la femme, à l’initiative de la municipalité de Livry-Gargan

 Déjà au 18è siècle, le philosophe des Lumières Diderot énonçait la thèse - nouvelle pour son époque

que l’émancipation de la femme viendrait du travail.

 Depuis le 19 è siècle, le travail des femmes s’est exercé de plus en plus hors du cadre familial, et le salariat est devenu une réalité.

 Au-delà des aspects économiques et sociologiques nous interrogerons des notions qui nous apporteront d’autres éclairages : l’égalité, la différence, le genre, l’identité, le féminisme…

 Et d’ailleurs, les femmes sont-elles des hommes comme les autres ? …

  Venez donner votre avis et découvrir de nouvelles pistes de réflexion

 Le café-philo est précédé à 14 h 30 de l'inauguration de l'exposition "Femmes actives, femmes libres" dans le hall de la mairie, à laquelle vous êtes également invités

 

  _____________________________________________________________________________

  Conférence 

 Mercredi 8 mars 2017, à 19h30, entrée libre 

Au Château de la Forêt

 Foi et raison, les grands moments du débat

 Par Henri Pena-Ruiz

Philosophe, maître de conférences à l'Institut d'Etudes politiques de Paris, professeur de Chaire Supérieure en Khâgne au lycée Fénelon, auteur de nombreux livres, notamment sur les mythes fondateurs de la philosophie (Le Roman du Monde) et sur la laïcité (Dictionnaire amoureux de la laïcité), expert auprès de diverses instances nationales et internationales sur les rapports entre la religion et la politique.

 La religion et la pensée rationnelle mettent en jeu deux formes de la conscience humaine et de son activité intérieure : la croyance et la raison.

 Il s'agira de comprendre le rapport entre ces deux formes en principe opposées mais souvent conjuguées. Et comment de grands philosophes ont conçu les rapports entre foi et raison

Cette conférence donnera lieu à une réflexion sur les enjeux éthiques et culturels actuels.

En partenariat avec :

 

 ___________________________________________________________

 Café-philo

 lundi 13 mars 2017, 19h à 21h, entrée libre 

 Cafeteria CORA, 2 allée de l’Est - RN 3, Livry-Gargan

 L'utopie

 Animé par Daniel Ramirez, docteur en philosophie,

 Le mot « utopie » a été inventé par Thomas More qui publia en 1516 « Utopia, Court traité sur la meilleure forme de gouvernement”.

 Du grec :"u" = préfixe négatif et "topos" = endroit, "utopie" signifie : "qui ne se trouve nulle part".

 Mais l'idée est bien plus ancienne que le mot. On trouve ses racines dans les mythologies antiques, la philosophie grecque, chez Hésiode (8ème siècle avant notre ère), Platon (4ème siècle avant notre ère), dans la Bible (Ancien Testament et Evangiles), chez des auteurs du 16ème siècle, Thomas More, François Rabelais, etc.

 Ce besoin essentiel des hommes de se projeter dans un monde meilleur est aussi un moteur du progrès, tant il est vrai que « Les utopies ne sont souvent que des vérités prématurées» (Lamartine).

 Le 21ème siècle est le siècle où il devient techniquement envisageable de réaliser certaines utopies du passé. Mais il est aussi le siècle où apparaissent les questionnements sur le progrès.

 Les rêves des hommes d’un monde idéal, Age d’Or, Pays de Cocagne, Paradis terrestre, Cité idéale… sont-ils réalisables ? Certains peut-être déjà réalisés ? D’autres transformés en enfer ? …

 Le débat est ouvert à tous, dans la convivialité.

______________________________________________________

 Conférence

Dimanche 19 mars 2017 à 15h30, entrée libre

 Au Château de la Forêt

  Comment devient-on fanatique ?

Par Gérard Haddad

psychanalyste qui a rencontré Jacques Lacan, auteur de nombreux ouvrages , entre autres : Manger le livre, Les Biblioclastes, Le jour où Lacan m'a adopté, Le péché originel de la psychanalyse, et récemment : "Dans la Main Droite de Dieu - Psychanalyse du fanatisme" et "Le Complexe de Caïn"

  Comment et pourquoi le discours fanatisant opère-t-il sur la structure mentale de certains individus ? Par l'exploration de l'inconscient et des failles narcissiques" du fanatisé, Gérard Haddad explique les mécanismes qui transforment le rêve de certains en hystérie collective.  Et comment cette « pathologie » dont souffre l’humanité est favorisée par certains moments de l’histoire et peut prendre de multiples formes.

 Sa réflexion, alimentée par une riche expérience de psychanalyste, des analyses de l’histoire, de l’évolution de l’esprit humain, des croyances, nous apporte des éclairages et des pistes innovantes pour l'éducation et la prévention.  

 _____________________________________________ 

Mardi 25 avril 2017, à 19 h 30, entrée libre

 Au château de la Forêt, 60 avenue du Consul Général Nordling, Livry-Gargan

La mondialisation est-elle notre avenir ?

 Par Alexandre Moussa

Ancien professeur d’économie à l’Ecole des Nationale des Ponts et Chaussées, diplômé de Sciences Po Paris.

 

 Pour comprendre la mondialisation, sa réalité et ses perspectives, l’économiste nous apportera des réponses à des questions fondamentales : quels sont ses avantages, ses inconvénients, est-elle vraiment mondiale, sera-t-elle une des utopies héritées du XXème siècle, est-elle un instrument de domination, le XXIème siècle sera-t-il celui de la fin de la mondialisation ? Et autres interrogations sur le sujet…

________________________________________________________________________

  Conférence

mercredi 10 mai 2017 à 19 h 30, entrée libre

Au château de la Forêt

La question islamique 

Par Galeb Bencheikh

Iislamologue, président de la conférence mondiale des religions pour la paix, animateur de l'émission culture d'Islam sur France culture et sur France 2

 L'Islam est depuis longtemps une question pour la France, pour l'Europe. Elle s'est complexifiée avec les drames de ces quinze dernières années, et interfère avec les controverses nationales et internationales.

Comprendre la source des dynamiques à l'oeuvre est une nécessité scientifique, sociale et citoyenne. Prendre le chemin de l'étude distanciée, apaisée, est vital pour l'harmonie des rapports humains.

Seront abordées des approches historiques et théologiques

En partenariat avec :

______________________________________________

 Café-philo

Mardi 30 mai 2017 à 19h45

Au château de la Forêt 

La conscience ... N'est pas un long fleuve tranquille...

 Animé par Daniel Ramirez

 Docteur en philosophie

Être conscient lorsque nous agissons, éprouvons quelque chose, réfléchissons, etc. c’est posséder simultanément une connaissance de ces actes, sensations, réflexions. Cette connaissance peut avoir tous les degrés de clarté, depuis le sentiment le plus vague jusqu’au savoir le plus évident.. Conscience du monde, comme attention ou sensibilité à ce qui se passe en dehors, conscience de soi comme état intérieur ou sentiment de notre existence,  conscience morale, permettant de distinguer le bien du mal et ayant un but principalement pratique … Et il y a bien sûr l’inconscient et aussi la réflexion sur soi, la connaissance des mécanismes de l’intériorité que, de nos jours, la psychologie entreprend de dévoiler…

 En nous promenant sur les multiples rives de la conscience, nous constaterons qu’elle n’est décidément pas un long fleuve tranquille…

 ____________________________________________

Café-philo

 Lundi 26 juin 2017 à 19h 

A la caféteria de CORA, entrée libre

Humanisme, transhumanisme

  L’homme peut-il muter ?

  Animé par Daniel Ramirez

 Docteur en Philosophie

La science, l’électronique, les biotechnologies, la robotique, permettent aujourd’hui de passer du rêve au possible : « augmenter » l’homme, le façonner, améliorer ses performances, dépasser ses limites, rendre des robots intelligents... Cette mutation qualifiée de « transhumanisme », suscite espérance en un monde meilleur tout autant qu’inquiétudes sur des questions d’éthique et de responsabilité. Comme le soulignait Nietzsche, « L’homme est le plus bel animal domestique de l’homme, condamné à s’inventer sans cesse »,  Nous nous interrogerons sur ce qu’il faut aujourd’hui préserver d’essentiel pour donner du sens à ces changements

  Merci à notre partenaire CORA qui met à disposition du public boissons et petits fours.

____________________________________________

Conférence

Mardi 26 septembre 2017 à 19h30, entrée libre

Château de la Forêt

L'association politique et laïque

Par Catherine Kintzler

Docteur en philosophie, écrivaine, professeur honoraire de l'Université Lille 3

L'idée laïque ne date pas d'aujourd'hui. Elle remonte au 17ème siècle avec John Locke qui établit la distinction entre foi et loi. Lors de la Révolution Française s'effectue La construction du concept objectif de laïcité, notamment grâce à la pensée de Condorcet. Les éléments philosophiques sont alors réunis pour penser le régime laïque comme un espace capable d'accueillir toutes les libertés et d'organiser la coexistence de tous.

Seront apportés des éclairages sur l'histoire et aussi sur la situation contemporaine

En partenariat avec : 

________________________________________

Conférence

Dimanche 15 octobre 2017 à 15h30

Au château de la Forêt, entrée libre

Comment l'échapper belle ?

Par Sébastien Allali

 Auteur de «L’Echapée Belle », Professeur de  philosophie, docteur en psychopathologie

 De Richelieu à Dumas, en passant par Diogène, à l’aide d’exemples savoureux pris dans la littérature, l’histoire, l’art, la philosophie,Sébastien Allali montre comment de beaux esprits utilisent les subtilités de la langue française, l’inventivité, l’esquive, les manipulations lexicales, les voies détournées, pour se sortir de belle façon de situations épineuses et, en clin d’œil, de « l’échapper belle ». Un florilège de réparties efficaces et élégantes, dont certaines sont entrées dans l’histoire, illustreront à quel point, l’échappée belle relève du courage et du panache. Une forme de sagesse en somme, consistant à marier l’esprit, l’humour et le style, et qui participent de faire de sa vie, une œuvre d’art.

 _______________________________________

Café-philo

  Mardi 21 novembre 2017 à 19h45, entrée libre

Au Château de la Forêt

 Animé par Daniel Ramirez

 Docteur en philosophie  

L'homme, être de nature ou de culture ?

A en croire le sociologue Durkheim, « le propre de la nature humaine est de développer des cultures ». Mais que recouvrent ces termes « d’’état de nature » et de « culture ? Comment faire la part entre ces deux dimensions qui s’opposent, se superposent, s’entremêlent ... Pourquoi l’Homme est-il passé de l’état d’espèce naturelle à celui de bâtisseur de civilisations, de créateur de rituels et de traditions ?... 

Autant de questions, et bien d’autres, qui feront l’objet du débat animé par Daniel Ramirez, docteur en philosophie. Ouvert à tous, dans la convivialité. 

________________________________________

 Café-philo

 Mardi 19 décembre 2017 à 19h, entrée libre

A la caféteria de CORA  

 Aimer ...

Oui, mais de quoi parle-ton ?

 Animé par Daniel Ramirez

 Docteur en philosophie

 

Le débat est précédé par une lecture de textes de la littérature française sur l’amour,  par André Valverde, comédien

 « L’amour se dit en plusieurs sens, qu’on se plaît parfois à confondre et que nous essaierons au contraire de distinguer. Il y a le rêve de la fusion et l’expérience du manque. Il y a la passion et l’amitié. Il y a l’amour qui prend et l’amour qui donne. Celui qui rêve et celui qui connaît. L’amour fou et l’amour sage. Il y a “la grande souffrance du désir”, comme dit Platon ; mais aussi sa puissance et sa joie, comme dit Spinoza. Et puis il y a la charité, la très douce et très pure charité. […]

Tout cela peut se dire en grec, autour de trois mots, qui sont comme les trois noms de l’amour : éros, philia, agapè. […]

 Reste alors à vivre ces trois amours, autant qu’on peut, et c’est la seule façon d’aimer la vie ».

André Comte-Sponville

  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 Archives : le programme de l'année 2016

 

Ciné-philo, vendredi 12 février 2016, 20h 30  

 au cinéma Yves Montand de Livry-Gargan, 36 rue Eugène Massé

 autour du film Bad Boy Bubby de Rolf de Heer. Un classique du cinéma australien, 

__________________________________________________________

 Conférence philo - histoire

 lundi 25 avril 2016 à 19 h 30

 Au château de la Forêt

    Par Marc Lebiez, agrégé de philosophie et  hélleniste 

"La fin de l'Antiquité, décadence ou modernité ?"

Est-il justifié de qualifier de décadence ce que les historiens actuels préfèrent nommer « Antiquité tardive » ? La méditation sur le déclin et la chute

 de l’Empire romain est un des thèmes constitutifs de la conscience occidentale. Cependant cette époque est aussi celle qui inventa la notion et la revendication de modernité et d’une valeur que nul n’avait jamais défendue : la nouveauté. Progrès ou régression ? Cette conférence donnera lieu à une réflexion et à une discussion sur le sens de l’Histoire.

  Philosophe et helléniste, Marc Lebiez est collaborateur de la Quinzaine littéraire, des Temps modernes, de Critique. Auteur deplusieurs livres dont Éloge d'un philosophe resté païen ;  Décadence et Modernité, Tome 1: Décadence : Homère,  Tome 2: Les Premiers Temps Modernes. Vient de paraître: OEdipe athée.

______________________________________

Café-philo

  Au château de la Forêt à 19 h 45 

Lundi 14 mars 2016

 Philosophie et actualité : penser l'événement

 La philosophie occupe une place de plus en plus importante dans l’espace public. A propos des événements, de l’actualité, les commentateurs, chroniqueurs, éditorialistes citent Weber, Levinas et autres philosophes, comme des repères permettant de prendre du recul sur le foisonnement de l’information médiatique, éclairer l’action politique, faire barrage par la sagesse, à la déraison qui guette parfois aux portes du monde. « L’aspect véritablement philosophique se mesure à son actualité ; Le plus pur hommage qu’on puisse lui rendre consiste à la mêler aux préoccupations de l’heure » écrivait Emmanuel Levinas (à propos de Maimonide).

 Comment la philosophie, art de penser,en nous apportant la dimension critique à l’égard des faits, des modèles, des injonctions, nous aide à nous orienter dans le monde, à comprendre l’actualité, à former notre opinion, à penser l’événement hors de l’émotion ou du préjugé.

 Animé par Daniel Ramirez, docteur en philosophie, le débat est ouvert à tous, dans la convivialité. Entrée libre

_________________________________________________

 Mardi 17 mai 2016 :  Transmettre 

Que serait un homme à qui on n’aurait rien transmis ?... Au fil des siècles, entre conservation de la mémoire et promesse d’innovation, les humains enrichissent leur héritage et le passent de génération en génération. Langue, techniques, science, art, Histoire, pratiques, traditions, rituels, valeurs, comportements… Autant de biens dont l’enjeu est de faire durer un monde, qui, sans la transmission demeurerait figé.
 Pour cela nous instruisons et nous éduquons (du latin conduire vers, hors de, élever).

Cependant, les modes de transmission « organisés » ne sont plus les seuls : Alors que l’école, la famille, le livre en étaient les principaux vecteurs, la connaissance, les modèles de vie et de comportement sont aujourd’hui diffusés par de multiples canaux, presse, télévision, internet, réseaux sociaux…

 Comment faire la part entre informer, diffuser, et transmettre ? Qu’est-ce qui vaut d’être transmis ?  Et comment ? Ces questions et bien d’autres feront l’objet du débat animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie. 

_________________________________________________

  •   Mardi 20 septembre 2016 : Les droits de l'homme sont-ils universels ?

 Les philosophes Grecs en parlaient déjà… Depuis le 17 ème siècle le concept de droits de l’homme progresse, il s’est concrétisé par des conventions nationales affirmant les « droits de » et les « droits à ». Il s’étend au 20ème siècle par des traités internationaux et des dispositifs législatifs dédiés à l’application d’une justice internationale. Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen adoptée en 1948 par l’ONU, Convention européenne des Droits de l’Homme en 1950, Cour Pénale Internationale en 2002…

 La sphère des droits humains s’élargit peu à peu mais ceux-ci sont loin d’être mondialement reconnus et appliqués. Des Etats contestent leur caractère universel, d’autres élaborent leur charte inspirées de leurs spécificités culturelles, religieuses, politiques…

 Les droits de l’homme, émanation d’une culture ou aspiration universelle ?  Nous nous interrogerons sur leur contenu, la notion de droit, de devoir, de morale, d’éthique et aussi sur ce que nous souhaitons pour le monde d’aujourd’hui, et pour celui de demain ... 

________________________________________________

  •  mardi 18 octobre 2016 :  Suis-je libre de penser ?

Je suis parfaitement libre, remarquait Descartes, d'adhérer ou non à une idée. Personne ne peut me forcer à croire ou non une chose, et d'ailleurs personne ne peut même savoir ce que je pense. On peut donc me forcer à agir, mais non à penser telle ou telle chose.

Nous sommes libres de penser donc, mais notre pensée est-elle vraiment libre ?

L'origine, la famille, l'éducation, la localisation, les études, l’accès à des connaissances scientifiques, les hasards des rencontres de personnes charismatiques qu’elles soient artistiques ou politiques ou religieuses, la société dans laquelle on vit, l’usage des technologies, etc. ont une influence souvent déterminante dans nos raisonnements.

Alors qu’est-ce qu’être libre ?

Indissociable de la liberté de penser, il y a aussi la liberté de conscience, celle du for intérieur de l’individu. Elle a des liens étroits avec les différentes libertés : d’opinion, de création, de se déplacer, de croire ou de ne pas croire …

 Issues d’un long cheminement de civilisation, ces valeurs, très présentes dans l’actualité feront l’objet d’un débat qui s’annonce passionnant. 

_________________________________________________ Ciné-philo jeudi 27 octobre autour du chef d'oeuvre de F.W. Murneau :  L'Aurore

  Autour du film L’Aurore, chef d’œuvre réalisé en 1927 par  F.W. Murneau, un des plus grands cinéastes. Considéré par la critique et les spectateurs comme un joyau du cinéma muet, la mise en scène très moderne, l’interprétation juste, la technique, tout est parfait dans ce drame psychologique simple et fascinant. L’émotion, l’humour, se mêlent à la jalousie, le remord, la rédemption et en font une sorte de conte universel.

 Débat après le film animé par Daniel Ramirez, Docteur en philosophie

 Jeudi 27 octobre à 20h30, cinéma Yves Montand, 36 rue Eugène Massé

 Entrée 3 euros

____________________________________________________

  

  Conférence mercredi 23 novembre 2016 à 19h45 : 

      "4000 ans de civilisation Egyptienne"  

   Par Maryse Bétrémieux- Couat, passionnée  d'égyptologie, auditrice à l'Ecole du Louvre

 

re partie : des origines à la fin du Moyen Empire (de 4000 à 2000 avant notre ère) Les premières statues, les premières pyramides, les textes classiques, les premières invasions

Le mercredi 25 janvier la deuxième partie traitera de l'avènement du Nouvel Empire jusqu'au règne de Cléopâtre (de 1500 à 50 avant notre ère)

 ______________________________________________

  A la cafeteria de CORA à 19 h :

 

  • Lundi 11 avril 2016 : Progrès technique - progrès humain

Que de progrès techniques ! En augmentant ses connaissances, l’homme accroît sans cesse sa maîtrise sur son environnement, utilise son imagination pour améliorer sa condition, pour faciliter son quotidien.

La science, ouvre la porte vers de nombreuses applications dont nous imaginons difficilement nous passer et qui sont, en un sens, facteur de progrès. Les conditions de travail, la santé, l’hygiène, l’alimentation, le numérique, etc. sont autant de domaines où les techno-sciences permettent des améliorations de notre vie.

Cependant, en remontant le cours de l’histoire, nous constatons que la confiance dans le progrès  technique, comme facteur de progrès pour les hommes, fut à certaines périodes confortée, mais à d’autres, confrontée à des moments de crise.

L’idée de progrès est-elle encore valable ? Est-elle toujours l’inspiration des innovations, ou est-ce autre chose qui est à l’œuvre ?

Le progrès technique a-t-il une valeur en soi ?

Dans quelles conditions peut-il être l’allié du progrès humain ?

Donnez votre avis et découvrez celui de philosophes d’hier et d’aujourd’hui.

Animé par Dimitri Sandler, Docteur en philosophie.

________________________________________________

  • Lundi 21 juin 2016 : Une oeuvre d'art a-t-elle toujours un sens ?                                                                                       « Et voici que le monde (qui n’a pas été créé une seule fois mais aussi souvent qu’un artiste original est survenu) nous apparait entièrement différent de l’ancien, mais parfaitementclair. » Par cette pensée, Marcel Proust résume en quoi l’art met en jeu une réflexion sur l’être, sur la réalité, sur l’apparence. Rejoignant en cela Aristote (322 avant notre ère) qui estimait que l’art permet d’atteindre une vérité plus générale que la vérité immédiate. Expression unique et originale du monde, l’œuvre d’art a des fonctions sociales, des dimensions émotionnelles. Il n’implique pas que l’artiste qui interprète mais aussi le sujet qui perçoit et reçoit la création selon sa subjectivité, selon le contexte social et l’époque où il baigne. Ainsi la définition de l’art, la valeur, la signification de l’œuvre d’art varient selon les périodes historiques, notre rapport au passé, l’actualité…  De quoi l’œuvre d’art est-elle la révélation ?

 __________________________________________________________

  • Mardi 13 décembre 2016 à 18h30 :

"Il fait bon rire !"

 café-philo précédé d'une séquence Humour par Fanny Spinetta, comédienne et humoriste

 De quoi et pourquoi rions-nous ?

 Peut être parce que nous sommes gais, joyeux, heureux ? Peut être parce que « le monde n’a jamais été aussi plein de folie à condamner, aussi plein de gens qui sont fous et ridicules » (dixit Robert Burton 1621) ...

 Cette manifestation soudaine et incontrôlée de notre corps dont on sait qu’elle est le « propre de l’homme » est provoquée par des émotions, des états d’esprit. Mépris, raillerie, dérision, orgueil ou à l’inverse bienveillance, joie de vivre… C’est aussi une arme, une technique que de nombreux auteurs manient pour peindre le monde, en donner une certaine vision. Les humoristes ne seraient-ils pas des philosophes qui s'ignorent ?....

 Merci à notre partenaire CORA qui met à disposition du public boissons et friandises.

-------------------------------------