Montesquieu (1689 -1755)

Le précurseur de la séparation des pouvoirs

Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, connu sous le nom de
Montesquieu, né le 18 janvier 1689 à La Brède (à côté de Bordeaux), mort le
10 février 1755 à Paris, est un moraliste et surtout un penseur politique, précurseur de la
sociologie, philosophe et écrivain français des Lumières

 Montesquieu est l'un des penseurs ayant inspiré le principe de séparation des pouvoirs, aujourd'hui encore considéré comme un élément essentiel des gouvernements républicains et démocratiques.

Elaborée par Locke (1632-1704) et Montesquieu (1689-1755), cette théorie vise à dissocier les différentes fonctions de l’Etat, afin de limiter l’arbitraire et d’empêcher les abus liés à l’exercice de missions souveraines. Si cette théorie est souvent invoquée dans les régimes démocratiques, elle a été plus ou moins rigoureusement mise en pratique. La France a pour sa part, développé sa propre conception, fondée sur la limitation des attributions de l’autorité judiciaire à l’égard de la puissance publique.
Montesquieu prévoit la « distribution des pouvoirs » au chapitre 5 de De l'esprit des lois. Il
distingue trois pouvoirs : la « puissance législative », la « puissance judiciaire des choses qui
dépendent du droit des gens », chargée particulièrement des affaires étrangères et de la défense,
et la « puissance exécutrice de celles qui dépendent du droit civil », qui correspondent
respectivement à ce que l'on nomme aujourd'hui le pouvoir législatif, judiciaire et exécutif.
Ceux-ci devraient être séparés et dépendants les uns des autres afin que l'influence de l'un
des pouvoirs ne prenne pas l'ascendant sur les deux autres. Cette conception était radicale en ce qu'elle contestait la structure en trois États de la monarchie française: le clergé, l'aristocratie et le peuple, représentés au sein des États généraux, effaçant ainsi le dernier vestige du féodalisme.
Montesquieu ne s’accommode pas de l’idée d’esclavage. Il décide donc de ridiculiser les esclavagistes dans le chapitre 5 du livre XV De l’esprit des lois : « Si j’avais à soutenir le droit que nous avons eu de rendre les nègres esclaves, voici ce que je dirais ». Suit alors une liste d’arguments caricaturaux dont le grinçant « si nous les supposions des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous- mêmes chrétiens », précurseur du « Pangloss » de Candide.

Informations supplémentaires