philo sans frontières pour les jeunes

« Philosophes Sans Frontières » est un projet visant à favoriser  "La pratique de la philosophie avec les enfants : une base pour le dialogue interculturel et la transformation sociale". Elle bénéficie du label et de financements de l'UNESCO. Objectif : développer les pratiques philosophique dans le monde en favorisant des formations de personnels d'éducation travaillant avec les populations les plus défavorisées dans des pays en difficulté économique, sociale, politique et scolaire, ainsi qu’ à destination des catégories sociales précarisées dans les pays plus riches et en adaptant les pratiques au contexte du pays.

 

L'UNESCO comprend la philosophie comme « une école de la liberté » (2013). La montée des intégrismes, notamment religieux, semble correspondre à l'émergence ou la réemergence d'une pensée binaire et moralisatrice, simple voire simpliste, radicalisant la pensée religieuse vers l'intégrisme, et prenant la voie du terrorisme. Il s'agit en effet d'aider les populations de ces pays ou régions à construire un espace de liberté, de donner à chacun les moyens de construire par  son éducation, avec les autres, sa propre liberté intellectuelle, au service d'une volonté éclairée s'inscrivant dans une démocratie toujours à penser et construire. Il s'agit, d'éduquer chacun à une pensée complexe (Morin, 2000). L'UNESCO, depuis la conférence de Milan (2011), encourage la généralisation des pratiques dans toutes les écoles de la zone nord (Europe et Amérique du nord), comme un premier pas vers une éducation universelle.

 « Philosophes Sans Frontières » veut répondre à ce défi et permettre la diffusion des pratiques à visée philosophique, en particulier chez les enfants de moins de dix-huit ans, par la mise en relation d'un réseau de chercheurs, de concepteurs, de formateurs de formateurs, de formateurs, d'intervenants professionnels de ces pratiques avec les acteurs locaux, pour bâtir et mettre en œuvre des projets, pour un coût le plus réduit possible, voire inexistant, à la charge des acteurs locaux (pouvant aller jusqu'à la gratuité totale).

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

_____________________________________________________

Informations supplémentaires